Catégories

Le travail de l'extrême séduit les chercheurs d'emploi via des entrevues-éclair

| le 26 octobre à 14:00
NouvellesCommuniqués


Quelques candidats accompagnés de Gilberte Plourde, conseillère en développement et partenariat

lors des Entrevues-éclair à Horizon Carrière le 25 octobre 2018.

Photo : Angélique Boulet, Horizon Carrière.

 

À Saint-Léonard, le 26 octobre 2018 - Pour donner suite à un atelier de préparation à l’entrevue offert par Horizon Carrière | CJE Viger/Jeanne-Mance quelques jours auparavant, deux recruteurs de talents pour l’entreprise de recyclage de métaux American Iron & Metal (AIM) ont rencontré 14 candidats ce jeudi 25 octobre 2018. Près de 30 postes de journaliers étaient à pourvoir lors des entrevues-éclair organisées dans les locaux d’Horizon Carrière au 5960, Jean-Talon Est. L’objectif premier était de répondre aux besoins des chercheurs d’emploi tout en créant des liens avec une entreprise proposant des emplois pouvant répondre à leurs besoins. 

À la différence d’un processus de sélection plus traditionnel, l’entreprise n’a exigé ni curriculum vitae, ni expérience dans le domaine. “On préfère axer nos questions sur l’intérêt, la motivation et le goût du travail physique” a mentionné Camille Roy-Boutet, recruteur de talents pour AIM. Son collègue William Savignac, lui-aussi recruteur de talents, a ajouté : “Nos superviseurs ont tous débuté comme journaliers. Si les employés sont motivés et investis, on va les aider à se former et ils pourront évoluer au sein de l’entreprise”. AIM offre un salaire de base de 15,16$ de l’heure avec des primes et des avantages sociaux.

Alexandre est québécois d’origine et a 35 ans. Il a travaillé dans le milieu pharmaceutique mais envisage de se réorienter : “Je souhaite me faire engager car j’aime le travail physique et je veux trouver un emploi proche de chez moi” nous a-t-il confié. Daniello, 32 ans, est quant à lui originaire d’Haïti. Arrivé depuis trois semaines à Montréal, il est technicien de laboratoire de formation et il souhaite lui aussi changer de carrière. Ces entrevues-éclair ont fait place à une diversité de parcours professionnels qui ont même mobilisé un travailleur de plus de 70 ans avec une forme physique et une motivation hors du commun.

Rappelons qu’Horizon Carrière offre un accompagnement socioprofessionnel gratuit et personnalisé pour tous les chercheurs d’emploi montréalais de 16 à 60 ans et plus. Le choix de cette entreprise a été audacieux mais “on a été honnête dans la promotion avec une vidéo du milieu de travail à l’appui. Nous nous sommes assurés de bien préparer les chercheurs d’emploi aux entrevues-éclair. La preuve, sur les vingt-quatre personnes qui ont participé à l’atelier de préparation, quatorze ont rencontré les recruteurs, les autres ayant jugé que ces emplois n’étaient finalement pas faits pour eux” nous a affirmé Gilberte Plourde, conseillère en développement et partenariat pour Horizon Carrière. De plus, les conseillers en emploi recommandent vivement aux chercheurs d’emploi de faire valoir toutes leurs compétences. En six minutes seulement, un candidat a été présélectionné comme agent de sécurité ! Les entrevues-éclair sont sans aucun doute un mode de recrutement efficace.

- 30-

Message
Ok